Sélectionner une page

Des médecins compétents

 

Trouvez le médecin de votre ville

Voici la liste de plusieurs cabinets de médecins dans une même ville que ce soit à Casablanca, Marrakech, Rabat ou à Tanger.

Casablanca

Benchekroune Imane

Médecin à Casablanca
Quartier Beausite, lotissement Addoha 1, immeuble B 93, rez-de-chaussée n°1 🏡20250 Casablanca : +212-522-34-48-93
Marrakesh

Zerhloul Noureddine

Médecin à Marrakech
7, Rue des Banques, Kennaria 🏡 Marrakech : +212-524-44-42-70
Rabat

Louafi Salah-Eddine

Médecin à Rabat
632, Hay Guich Loudaya 🏡 Rabat : +212-537-56-08-10
Tanger

Bennis Omar

Médecin à Tanger
65, Boulevard Fès, n°57 🏡90000 Tanger : +212-539-94-38-79
Médecine : la santé avant tout

Les médecins sont qualifiés et reconnus.  Ces établissements à Casablanca, Marrakech, Rabat ou à Tanger sont disponibles les jours ouvrables, pour plus de renseignements, des numéros et des adresses de service sont mis à votre disposition.

Médecin à Casablanca

Le métier de Médecin à Casablanca 

Le médecin est le personnel du corps médical, généralement consulté en cas de maladie ou d’accident. Il se distingue par sa blouse blanche, et son stéthoscope toujours accroché à son cou. De manière générale, son travail consiste à la consultation minutieuse du patient ou de l’accidenté, à la prescription d’un traitement et au suivi de patient malade ou accidenté. À Casablanca, ce métier séduit de nombreux jeunes marocains. Comment faire pour devenir médecin ? Zoom sur le métier de médecin à Casablanca.

La formation au métier de médecin 

De manière générale, la formation en médecin est ouverte aux jeunes étudiants nantis d’un baccalauréat scientifique. Étant donné qu’il s’agit d’un domaine sensible qui touche directement à la santé humaine, le système universitaire Casablanca a opté pour une formation longue de 7 ans. Sept années pendant lesquelles le jeune reçoit des cours à la fois théoriques et pratiques qui feront de lui médecin prêt répondre en situation d’urgence. Au finish, la formation prend fin par une soutenance académique (devant un jury de professeurs en médecine) qui confère au jeune étudiant le titre de docteur en médecine. Un doctorat d’Etat qui fait de lui un médecin généraliste.

Devenir médecin à Casablanca : la conduite à tenir 

Une fois dans le corps du métier, il est recommandé au médecin d’appliquer scrupuleusement le code déontologique du métier qui recommande le secret professionnel, la discrétion, etc. De plus, un bon médecin doit être physiquement apte, c’est-à-dire en santé, endurant et physiquement solide. En outre, l’ordre exige à ses médecins de développer un sens de l’écoute poussé et le counseling en vue d’un meilleur suivi des patients. Comme pour dire que le médecin doit pouvoir être à la fois un thérapeute et un fin psychologue. Pour finir, le médecin Casablanca doit être disponible pour sa communauté et traiter ses patients sans aucune discrimination sociale.

Le cadre de travail

À Casablanca, le métier de médecin est régi par des normes et lois mises en vigueur par l’Etat. De ce fait, le non-respect de ces normes prédispose le médecin à des sanctions pénales. Toutefois, il convient de préciser qu’en terre Casablancaise, les médecins exercent dans des structures sanitaires reconnues par le ministère marocain de la santé publique. Ainsi, de manière générale, les médecins exercent généralement dans les structures hospitalières publiques (centres hospitaliers de référence ou non), et/ou privées (cliniques cabinets privés etc.).

En outre, on rencontre également des médecins qui travaillent pour des particuliers. Dans ce cas d’espèce, c’est le traitant qui va vers le patient (à domicile, au bureau, etc.) et lui administre des soins en cas de besoins. Il convient aussi de souligner que ce personnel médical peut cumuler cette fonction à celle de médecin exerçant dans des structures publiques modernes, dotées d’un plateau technique de pointe. Rien à envier aux structures occidentales.  De plus, leur cadre de travail est sécurisé, et respecte les règles d’hygiène. Toute chose qui leur permet de travailler dans un environnement sain, et d’administrer des soins qualité aux patients.

Médecin à Marrakech

Le métier de Médecin à Marrakech 

Le médecin est le personnel du corps médical, généralement consulté en cas de maladie ou d’accident. Il se distingue par sa blouse blanche, et son stéthoscope toujours accroché à son cou. De manière générale, son travail consiste à la consultation minutieuse du patient ou de l’accidenté, à la prescription d’un traitement et au suivi de patient malade ou accidenté. À Marrakech, ce métier séduit de nombreux jeunes marocains. Comment faire pour devenir médecin ? Zoom sur le métier de médecin à Marrakech.

La formation au métier de médecin 

De manière générale, la formation en médecin est ouverte aux jeunes étudiants nantis d’un baccalauréat scientifique. Étant donné qu’il s’agit d’un domaine sensible qui touche directement à la santé humaine, le système universitaire Marrakech a opté pour une formation longue de 7 ans. Sept années pendant lesquelles le jeune reçoit des cours à la fois théoriques et pratiques qui feront de lui médecin prêt répondre en situation d’urgence. Au finish, la formation prend fin par une soutenance académique (devant un jury de professeurs en médecine) qui confère au jeune étudiant le titre de docteur en médecine. Un doctorat d’Etat qui fait de lui un médecin généraliste.

Devenir médecin à Marrakech : la conduite à tenir 

Une fois dans le corps du métier, il est recommandé au médecin d’appliquer scrupuleusement le code déontologique du métier qui recommande le secret professionnel, la discrétion, etc. De plus, un bon médecin doit être physiquement apte, c’est-à-dire en santé, endurant et physiquement solide. En outre, l’ordre exige à ses médecins de développer un sens de l’écoute poussé et le counseling en vue d’un meilleur suivi des patients. Comme pour dire que le médecin doit pouvoir être à la fois un thérapeute et un fin psychologue. Pour finir, le médecin Marrakech doit être disponible pour sa communauté et traiter ses patients sans aucune discrimination sociale.

Le cadre de travail

À Marrakech, le métier de médecin est régi par des normes et lois mises en vigueur par l’Etat. De ce fait, le non-respect de ces normes prédispose le médecin à des sanctions pénales. Toutefois, il convient de préciser qu’en terre Marrakchie, les médecins exercent dans des structures sanitaires reconnues par le ministère marocain de la santé publique. Ainsi, de manière générale, les médecins exercent généralement dans les structures hospitalières publiques (centres hospitaliers de référence ou non), et/ou privées (cliniques cabinets privés etc.).

En outre, on rencontre également des médecins qui travaillent pour des particuliers. Dans ce cas d’espèce, c’est le traitant qui va vers le patient (à domicile, au bureau, etc.) et lui administre des soins en cas de besoins. Il convient aussi de souligner que ce personnel médical peut cumuler cette fonction à celle de médecin exerçant dans des structures publiques modernes, dotées d’un plateau technique de pointe. Rien à envier aux structures occidentales. De plus, leur cadre de travail est sécurisé, et respecte les règles d’hygiène. Toute chose qui leur permet de travailler dans un environnement sain, et d’administrer des soins qualité aux patients.

Médecin à Rabat

Le métier de Médecin à Rabat 

Le médecin est le personnel du corps médical, généralement consulté en cas de maladie ou d’accident. Il se distingue par sa blouse blanche, et son stéthoscope toujours accroché à son cou. De manière générale, son travail consiste à la consultation minutieuse du patient ou de l’accidenté, à la prescription d’un traitement et au suivi de patient malade ou accidenté. À Rabat, ce métier séduit de nombreux jeunes marocains. Comment faire pour devenir médecin ? Zoom sur le métier de médecin à Rabat.

La formation au métier de médecin 

De manière générale, la formation en médecin est ouverte aux jeunes étudiants nantis d’un baccalauréat scientifique. Étant donné qu’il s’agit d’un domaine sensible qui touche directement à la santé humaine, le système universitaire Rabat a opté pour une formation longue de 7 ans. Sept années pendant lesquelles le jeune reçoit des cours à la fois théoriques et pratiques qui feront de lui médecin prêt répondre en situation d’urgence. Au finish, la formation prend fin par une soutenance académique (devant un jury de professeurs en médecine) qui confère au jeune étudiant le titre de docteur en médecine. Un doctorat d’Etat qui fait de lui un médecin généraliste.

Devenir médecin à Rabat : la conduite à tenir 

Une fois dans le corps du métier, il est recommandé au médecin d’appliquer scrupuleusement le code déontologique du métier qui recommande le secret professionnel, la discrétion, etc. De plus, un bon médecin doit être physiquement apte, c’est-à-dire en santé, endurant et physiquement solide. En outre, l’ordre exige à ses médecins de développer un sens de l’écoute poussé et le counseling en vue d’un meilleur suivi des patients. Comme pour dire que le médecin doit pouvoir être à la fois un thérapeute et un fin psychologue. Pour finir, le médecin Rabat doit être disponible pour sa communauté et traiter ses patients sans aucune discrimination sociale.

Le cadre de travail

À Rabat, le métier de médecin est régi par des normes et lois mises en vigueur par l’Etat. De ce fait, le non-respect de ces normes prédispose le médecin à des sanctions pénales. Toutefois, il convient de préciser qu’en terre de Rabat, les médecins exercent dans des structures sanitaires reconnues par le ministère marocain de la santé publique. Ainsi, de manière générale, les médecins exercent généralement dans les structures hospitalières publiques (centres hospitaliers de référence ou non), et/ou privées (cliniques cabinets privés etc.).

En outre, on rencontre également des médecins qui travaillent pour des particuliers. Dans ce cas d’espèce, c’est le traitant qui va vers le patient (à domicile, au bureau, etc.) et lui administre des soins en cas de besoins. Il convient aussi de souligner que ce personnel médical peut cumuler cette fonction à celle de médecin exerçant dans des structures publiques modernes, dotées d’un plateau technique de pointe. Rien à envier aux structures occidentales. De plus, leur cadre de travail est sécurisé, et respecte les règles d’hygiène. Toute chose qui leur permet de travailler dans un environnement sain, et d’administrer des soins qualité aux patients.

Médecin à Tanger

Le métier de Médecin à Tanger 

Le médecin est le personnel du corps médical, généralement consulté en cas de maladie ou d’accident. Il se distingue par sa blouse blanche, et son stéthoscope toujours accroché à son cou. De manière générale, son travail consiste à la consultation minutieuse du patient ou de l’accidenté, à la prescription d’un traitement et au suivi de patient malade ou accidenté. À Tanger, ce métier séduit de nombreux jeunes marocains. Comment faire pour devenir médecin ? Zoom sur le métier de médecin à Tanger.

La formation au métier de médecin 

De manière générale, la formation en médecin est ouverte aux jeunes étudiants nantis d’un baccalauréat scientifique. Étant donné qu’il s’agit d’un domaine sensible qui touche directement à la santé humaine, le système universitaire Tanger a opté pour une formation longue de 7 ans. Sept années pendant lesquelles le jeune reçoit des cours à la fois théoriques et pratiques qui feront de lui médecin prêt répondre en situation d’urgence. Au finish, la formation prend fin par une soutenance académique (devant un jury de professeurs en médecine) qui confère au jeune étudiant le titre de docteur en médecine. Un doctorat d’Etat qui fait de lui un médecin généraliste.

Devenir médecin à Tanger : la conduite à tenir 

Une fois dans le corps du métier, il est recommandé au médecin d’appliquer scrupuleusement le code déontologique du métier qui recommande le secret professionnel, la discrétion, etc. De plus, un bon médecin doit être physiquement apte, c’est-à-dire en santé, endurant et physiquement solide. En outre, l’ordre exige à ses médecins de développer un sens de l’écoute poussé et le counseling en vue d’un meilleur suivi des patients. Comme pour dire que le médecin doit pouvoir être à la fois un thérapeute et un fin psychologue. Pour finir, le médecin Tanger doit être disponible pour sa communauté et traiter ses patients sans aucune discrimination sociale.

Le cadre de travail

À Tanger, le métier de médecin est régi par des normes et lois mises en vigueur par l’Etat. De ce fait, le non-respect de ces normes prédispose le médecin à des sanctions pénales. Toutefois, il convient de préciser qu’en terre Tangeroise, les médecins exercent dans des structures sanitaires reconnues par le ministère marocain de la santé publique. Ainsi, de manière générale, les médecins exercent généralement dans les structures hospitalières publiques (centres hospitaliers de référence ou non), et/ou privées (cliniques cabinets privés etc.).

En outre, on rencontre également des médecins qui travaillent pour des particuliers. Dans ce cas d’espèce, c’est le traitant qui va vers le patient (à domicile, au bureau, etc.) et lui administre des soins en cas de besoins. Il convient aussi de souligner que ce personnel médical peut cumuler cette fonction à celle de médecin exerçant dans des structures publiques modernes, dotées d’un plateau technique de pointe. Rien à envier aux structures occidentales. De plus, leur cadre de travail est sécurisé, et respecte les règles d’hygiène. Toute chose qui leur permet de travailler dans un environnement sain, et d’administrer des soins qualité aux patients.

Cancérologue

Cancérologues

Cardiologue

Cardiologues

Dentiste

Dentistes

Dermatologue

Dermatologues

Gynécologue

Gynécologues

Médecin

Médecins

Ophtalmologue

Ophtalmologues

Pédiatre

Pédiatres

Pneumologue

Pneumologues

Psychologue

Psycologues

Infirmière

Infirmières indépendantes

Parlez nous de votre projet

 

14 + 10 =